23 > 26 AOÛT 2013

REPORTAGE / SAINT-LOUIS #2

avec Gilles Favier

© Frédéric Trobrillant

Le succès du “workshop Saint-Louis” l’année dernière, a convaincu le photographe Gilles Favier de renouveler l’exercice. Pendant les traditionnelles fêtes de la Saint-Louis à Sète, il s’agira de profiter de cet évènement festif pour construire et structurer une narration photographique. Portrait, reportage, editing… Tous les aspects de la photographie de rue seront envisagés. Le stage se tiendra dans les locaux de la Maison de l’Image Documentaire à Sète.

L’objectif de ce stage est d’apprendre à oser photographier dans la rue tout en respectant ses modèles d’un jour. Comment demander, comment gérer ces moments particuliers ? Comment transformer en images le spectacle de la rue ? Les fêtes de la Saint-Louis à Sète, grande fête traditionnelle et épique sont le moment et le lieu parfait pour cet apprentissage.

DÉROULÉ DU STAGE
Le workshop se déroulera du vendredi 23 août à 10h au lundi 26 août à 14h, pendant les fêtes de la Saint-Louis à Sète.
Les journées seront rythmées par les festivités et les sujets choisis par les participants. La Maison de l’Image Documentaire sera ouverte le soir jusqu’à minuit afin de permettre aux participants de travailler de manière optimale.

PREMIÈRE JOURNÉE
> à partir de 10h
– Présentation mutuelle, photographe et participants, sous forme de projection dans la grande salle de la Maison de l’Image Documentaire.
– Grandes lignes du stage conseils techniques, organisation et finalité.
– Répartition des rôles au sein du groupe, le rendu final du stage étant collectif.
> Soir
Premières prises de vues dans le centre de Sète extrêmement animé pour les fêtes de la Saint-Louis.

DEUXIÈME JOURNÉE
> 10h
Lecture personnalisée et editing de la production d’images du vendredi soir. Recadrages, conseils techniques, amorce d’une narration photographique, lecture de la presse locale pour le choix des sujets du jour (dans le cadre des fêtes de la Saint-Louis).
> Après-midi & soir : prises de vue, poursuite des reportages.

TROISIÈME JOURNÉE
> Matin et début d’après-midi
Lecture et editing… Recherche d’éléments de texte pour préparer la projection finale (titre, texte explicatif…).
> Soir : prises de vue, poursuite des reportages (préparatifs du lundi de la Saint-Louis).

QUATRIÈME JOURNÉE
> Matin : sélection et editing final. Mise en forme d’un objet audiovisuel…
> Midi : fin du stage, repas en commun, débriefing…

LE PHOTOGRAPHE > GILLES FAVIER

Né en 1955 à Roanne. En 1981, Gilles Favier rencontre Christian Caujolle qui vient de créer le service photo de Libération. Commence alors une longue collaboration avec le quotidien. Nourri aux images de Diane Arbus, Gilles Favier s’est efforcé depuis ses débuts de porter un regard humaniste sur les marges de la société. En 2002, il commence un important travail documentaire sur les traces de l’ethnologue Pierre Verger. Marseille, Belfast mais aussi Valparaiso où il travaille actuellement, Gilles Favier aime s’imprégner de l’ambiance des villes portuaires. Il vit d’ailleurs désormais à Sète où il est en charge de la direction artistique d’ImageSingulières, le festival de photographie documentaire qu’il a créé avec Valérie Laquittant.

INFOS PRATIQUES

Niveau des participants : Pas de niveau requis

Nombre de participants : 12

Tarifs : 220 € / 200 € pour les adhérents de l’association

Matériel requis : Appareil photo numérique + ordinateur portable

Lieu du stage : Maison de l’Image Documentaire