12 sept > 11 oct 2020

CHAPELLE DU QUARTIER HAUT

CLÉMENTINE SCHNEIDERMANN

SÈTE #20

© Clémentine Schneidermann
© Clémentine Schneidermann

Chaque année, l’association CéTàVOIR invite, dans le cadre du festival ImageSingulières, un ou une photographe en résidence à Sète. Une immersion dans la ville pendant quatre à six semaines, où l’artiste sélectionné.e a carte blanche pour réaliser un travail sur le territoire et ses habitants. En 2020, c’est la photographe française Clémentine Schneidermann qui a été choisie par l’association. Habituellement restituée lors d’ImageSingulières, l’exposition est cette année décalée en raison de la situation sanitaire exceptionnelle liée à l’épidémie de Covid-19, qui nous a contraint à annuler la douzième édition du festival. Clémentine Schneidermann présentera son travail à l’occasion d’une rencontre à l’Espace Georges Brassens, partenaire du festival cette année. Elle signera également le livre SÈTE#20, co-édité suite à sa résidence par CéTàVOIR et les éditions Le Bec en l’air.

« Venez, vous dont l’œil étincelle »

Ce premier vers de La Légende de la nonne, que Victor Hugo composa en 1828 et que Georges Brassens enregistra en 1956, est une injonction à laquelle pourraient souscrire bien des photographes qui, à leur manière, l’adressent également à tous ceux qui regardent leurs images, et plus généralement à tous ceux qui sont convaincus qu’il est indispensable de voir. Ce pourrait donc être une forme de guide pour Clémentine Schneidermann qui, après douze autres photographes, s’est immergée dans la région de Sète, est allée à la rencontre de personnes et de personnages, d’espaces et de lumières. De chats aussi. Elle l’a fait avec dans son œil une étincelle qui, comme à son habitude, sait éviter les catégories, pratiquer une forme douce et curieuse de documentaire qui frise avec la mise en scène de mode, mais également la sociologie, voire l’ethnologie, et qui opère une tension qui nous convainc que le réel – ou ce que nous considérons comme tel – est une inépuisable réserve de fictions.
Clémentine Schneidermann a donc parcouru Sète et les communes voisines par temps de soleil, mais n’a pas insisté sur la chaleur. Elle a préféré rester en demi-teinte, à tous points de vue, ce qui lui permet d’offrir une souplesse de vision confortable. Elle ne décrit pas mais nous entraîne dans des espaces ocres dont les angles jamais trop brutaux attendent calmement des passants ou accueillent, parce qu’ils se font décor, des personnages. […]

- Christian Caujolle

Exposition en partenariat avec

La résidence est soutenue par la Ville de Sète, la DRAC Occitanie, la Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée, Sète Agglopôle Méditerranée, le Fonds de dotation Art, Culture et Patrimoine et le Laboratoire Photon.

LA PHOTOGRAPHE > CLÉMENTINE SCHNEIDERMANN

Photographe française, Clémentine Schneidermann a développé ses premières séries au Pays de Galles, où elle s’installe en 2012. S’intéressant à la représentation des milieux populaires du Royaume-Uni, elle mène une collaboration avec une directrice artistique galloise et des groupes d’enfants pendant plus de quatre ans dans la région minière du sud du Pays de Galles. Ces photographies, à la croisée entre le documentaire et la mode, cherchent à parler de ces régions oubliées à travers des images fantastiques mais bien ancrées dans le réel. Son travail a été récompensé en 2016 par le Leica Oskar Barnack Newcomer Award, et elle a publié sa première monographie en 2018 « I Called her Lisa Marie » aux éditions Chose Commune. Son travail a récemment intégré la collection de la Martin Parr Foundation à Bristol ainsi que le Musée National du Pays de Galles à Cardiff.

VERNISSAGE

VEN 11 SEPT 2020 - 18H30

CHAPELLE DU QUARTIER HAUT

RENCONTRE - SIGNATURE

SAM 12 SEPT 2020 - 11H

CHAPELLE DU QUARTIER HAUT

VISITE ADHÉRENTS : VENDREDI 11 SEPTEMBRE À 17H

VISITE PRESSE : VENDREDI 11 SEPTEMBRE À 17H30

INFOS PRATIQUES

Gratuit / Tout public

Tous les jours de 11h à 18h

Chapelle du Quartier Haut : 2-10 rue Borne 34200 Sète